Légendes Arthuriennes et autres

Légendes Arthuriennes et autres

Tristan

Qui était Tristan ?

C'est le fils du roi Rivalen et de Blanchefleur, laquelle après la naissance du bébé, se laisse dépérir car son mari est parti en guerre et n'en n'est point revenu. Tristan est le neveu du roi Marc de Cournouailles qu'il va servir en se rendant en Irlande pour combattre le Morholt, frère du roi d'Irlande qui exige chaque année de payer un tribut. Tristan est blessé  en combattant cet immense géant et l'épée qui l'a frappé est enduite de poison. Avant de mourir, Morholt a quand même confié que seule Iseult, la fille  du roi d'Irlande, pouvait guérir cette blessure empoisonnée. Il est conduit auprès d'elle et elle le soigne, mais sans savoir que c'est lui l'assassin de son oncle. Tristan, guéri, retourne en Cornouailles. A son arrivée, il apprend que le roi Marc a décidé d'épouser la jeune fille à qui appartient le cheveu doré qu'un oiseau lui a apporté. En voyant le long cheveu couleur d'or, Tristan pense aussitôt à la princesse Iseult et propose à son oncle d'aller conquérir la main de la jeune fille pour lui....

Tristan se déguisa alors en marchand et vogua jusqu’en Irlande. Arrivé là-bas, il apprit qu’un dragon terrorisait le pays. Il se dit alors qu’en terrassant le dragon, ses chances de gagner Iseut seraient sûrement plus grande. Tristan affronta donc la terrible bête et le tua. Malheureusement, la blessure que le dragon avait infligée à Tristan le laissa sans connaissance et un imposteur prétendit qu’il était responsable de la mort de la bête. Toutefois, Iseut et sa mère ne furent pas dupes de ces mensonges et découvrirent Tristan qui était blessé. Elles entreprirent de le soigner mais c’est alors qu’Iseut remarqua que l’épée de Tristan était ébréchée et que le morceau manquant correspondait parfaitement à celui trouvé dans la tête de son oncle, le Morholt. Iseut voulu d’abord venger son oncle en tuant Tristan mais elle ne put se résigner à donner la mort à un si beau chevalier - Lorsque Tristan fut rétabli, il demanda au roi d’Irlande la main d’Iseut au nom du roi Marc. Le père d’Iseut accepta immédiatement en espérant que ce mariage améliorerait les relations entre la Cornouailles et l’Irlande. Iseut fut profondément blessée que l’homme qu’elle avait épargné la dédaigne au point de la donner à un autre homme. Malgré tout, elle dut s’embarquer pour la Cornouailles....



18/04/2008
1 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres