Légendes Arthuriennes et autres

Légendes Arthuriennes et autres

Le chevalier au papegau

Le Chevalier au papegau est un récit médiéval anonyme daté de la fin du XIVe siècle ou du début du XV e.

C'est un roman tardif de la légende arthurienne rédigé en prose et en moyen français. Il relate les aventures du roi Arthur, représenté sous les traits d'un chevalier errant, armé de sa fameuse épée Excalibur, mais dénommée dans ce récit « Chastiefol ».

Arthur Pendragon est accompagné durant son périple, par un compagnon ailé, un papegau, sorte de perroquet, animal exotique, très prisé par les riches seigneurs à l'époque médiévale en raison de sa rareté et de ses qualités, esthétique, linguistique et de fidélité. Ce papegau ou papegai tient le rôle de ménestrel à ses côtés. Le papegau chante les prouesses de son maître.

Le roman commence le jour de la Pentecôte quand Arthur est couronné dans la cité de Camelot. Le récit s'achève avec la mort du héros légendaire. C'est un roman courtois entre le chevalier au papegau et une dame aux cheveux blonds. Le papegau étant le témoin privilégié de cette relation courtoise et vantant les mérites de son maître et les qualités de la damoiselle.

Le thème du perroquet servant d'intermédiaire entre le chevalier et la dame est sans doute emprunté à Las novas del papagay, poème du troubadour occitan Arnaut de Carcasses.

Le Chevalier au Papegau est le seul roman arthurien dont le héros soit le roi Arthur Pendragon lui-même.

On doit la première édition du Chevalier au papegau, au romaniste allemand Ferdinand Heuckenkamp, en 1896, édition publiée à Halle en Allemagne.

 

Résultat de recherche d'images pour "Le chevalier au papegau"



21/07/2019
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres