Légendes Arthuriennes et autres

Légendes Arthuriennes et autres

la mort de Tristan

Tristan aide Kaherdin à combattre un nouvel ennemi. Il est grièvement blessé au cours d'un combat par une lance empoisonnée. Seule Iseut La Blonde et ses dons de guérisseuse peuvent lui sauver la vie. Il demande à Kaherdin d'aller chercher Iseut en Cornouailles. Son beau-frère accepte. Tous deux conviennent d'un code : s'il parvient à ramener Iseut, la voile sera blanche, si l'entreprise échoue, alors elle sera noire. Mais Iseut aux Blanches Mains a entendu cette conversation et elle connaît maintenant la véritable cause de la chasteté de Tristan. Kaherdin parvient à convaincre Iseut la Blonde de se rendre en Bretagne sauver la vie de Tristan. Pendant la traversée, le bateau essuie un dangereux orage, puis c'est le calme plat. Iseut aux Blanches Mains aperçoit le navire qui s'approche de la côte. Dévorée par la jalousie, elle annonce à Tristan que la voile est noire. A ces mots Tristan ressent une grande douleur, jamais il n'y en a eu et jamais il n'y en aura de plus grande. Il se tourne vers le mur et dit alors : « Que Dieu nous sauve, Iseult et moi !
Puisque vous ne voulez pas venir à moi, votre amour me tue. Je ne peux plus retenir ma vie. Je meurs pour vous, Iseult, ma belle amie. Vous n'avez pas pitié de ma souffrance mais vous éprouverez la douleur de ma mort.
C'est pour moi, mon amie, un grand réconfort que de savoir que vous pleurerez ma mort ». Il dit trois fois « Amie Iseult », à la quatrième il rend l'esprit."

Sitôt débarquée, Iseut la Blonde apprend la mort de son amant. Elle se rend auprès de lui, s'allonge à ses côtes "Ami Tristan puisque je vous vois mort, je n'ai plus désormais de raison de vivre. Vous êtes mort pour l'amour de moi. Et je meurs, ami, de tendresse puisque je n'ai pu venir à temps pour vous guérir de votre mal. Ami, ami, à cause de votre mort je n'aurai plus aucun réconfort, si j'étais arrivée à temps je vous aurais rendu la vie. Je vous aurais parlé doucement de l'amour qu'il y eut entre nous ; j'aurais pleuré notre aventure.... Pour moi vous avez perdu la vie et je ferai comme une amie véritable : pour vous je veux mourir également".
Elle l'embrasse les lèvres et le visage et le tient étroitement enlacé, corps contre corps, lèvres contre lèvres, elle rend alors l'esprit et meurt à côté de Tristan, de douleur pour son ami.

Le roi Marc, qui a appris en même temps la mort des amants et le secret du philtre, fait ensevelir les deux corps en Cornouailles
De leur tombe, vont surgir deux arbres qui s'entrelaceront indissolublement ; surtout que l'on ne s'avise point de les couper, car ils surgiraient plus vivants encore (dans d'autres versions, un arbre naît du cœur de Tristan et ses branches rejoignent la tombe d'Yseult)



18/04/2008
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres