Légendes Arthuriennes et autres

Légendes Arthuriennes et autres

Gliglois

Gliglois est un court roman arthurien, de 2942 vers octosyllabiques à rimes plates, écrit dans la première moitié du XIIIe siècle. Son auteur est inconnu.

 

Le récit utilise un cadre arthurien, mais dépourvu de tout merveilleux ; il s’agit davantage d’un roman courtois, où le loyal et total service d’amour est assuré d’être récompensé : le héros, Gliglois, fils d’un châtelain, est envoyé par son père à la cour d’Arthur et entre au service de Gauvain. Il s’éprend de Beauté, suivante de Guenièvre, et rivalise avec Gauvain ; Beauté repousse d’abord son amour, mais Gliglois lui donne de telles preuves de sa prouesse (un tournoi où il se distingue est l’élément central du roman) et de la profondeur de ses sentiments qu’elle l’accepte pour époux. L’ironie de l’auteur fait que Gauvain, modèle de prouesse, de courtoisie et séducteur, est évincé dans l’amour de la demoiselle par un jeune nice (naïf).

 

 

Résultat de recherche d'images pour "Gliglois"



21/07/2019
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres