Légendes Arthuriennes et autres

Légendes Arthuriennes et autres

Morgane revient au palais -

Des années s'écoulèrent mais un matin, elle trouva l'eau de la vasque agitée, parcourue de nuées pourpres. Une nuée d'or s'éleva soudain de la pierre noire, s'éparpillant à la surface en mille éclats. La jeune femme se redressa les yeux brillants de joie : Uther Pendragon venait de mourir, empoisonné comme l'avait été son frère. Le moment qu'elle n'avait cessé d'espérer était enfin arrivé.

Le glas sonnait quand Morgane débarqua à la pointe de Cornouailles. Personne ne s'étonna de voir des voiles noires à son navire. Le deuil du royaume devait durer jusqu'à l'élection d'un nouveau roi et rien n'indiquait que cette période d'affliction allait se terminer. Depuis des semaines, tous les représentants de la noblesse de Bretagne s'affrontaient sans succès pour la succession d'Uther. Le désordre s'installait dans le royaume et les ennemis allaient bientôt se rassembler aux frontières : les Saxons, un temps repoussés par Uther, étaient parmi les plus belliqueux.

Un grand tournoi devait avoir lieu le jour même à Winchester : le vainqueur serait couronné roi. Morgane résolut de gagner la ville à cheval. Elle jeta son dévolu sur un étalon noir que personne n'était jamais parvenu à monter et qu'elle amadoua en quelques instants. Elle l'enfourcha sous les murmures réprobateurs des gens amassés : comment une dame de qualité se permettait-elle de monter comme un homme ? Morgane leur lança un bref regard et tous se turent et filèrent  à leurs occupations. Elle engagea deux hommes pour l'escorter.



01/03/2009
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres